Vincent.gif

LES REFERENCES. L’un des fils conducteurs dans son travail est sa mémoire, ses souvenirs d’enfance. Lorsque sa mère l’emmène voyager en Italie, il découvre le baroque et ses références fantasmagoriques, le regard des monstres Bomarzo et des fontaines grotesques de la Villa Lante. Ces jardins oubliés par la modernité, les survivants d’une légende païenne, riches de symboles irrationnels et de folies, l’ont hanté depuis.

PARCOURS. Comme les chats, il a eu plusieurs vies, glissant de la mode à la déco, faisant de ses maisons le laboratoire de son extravagante créativité. On le dit fantasque et baroque, Vincent Darré est surtout libre et agile. Sans doute son côté James Thierré, dont il a la mèche et la tonicité et cette allure de dandy.

SIGNATURE. Un mode de vie théâtral qui lui est cher et fait référence à un passé imaginaire. Vincent Darré incarne un luxe intemporel à la française, celui des arts décoratifs. Les couleurs de ses collections sont riches, ses pièces se déclinent mais sont toujours uniques, incitant chaque visiteur à passer d’une atmosphère à l’autre. Sa collection de chaises, de canapés et de fauteuils est une invitation formelle à entretenir des conversations animées.

Vincent signature.png
Nous contacter

Maison Vincent Darré

 

47 rue de Bellechasse – 75007 Paris

T. +33 1 75 51 19 55

contact@maisondarre.com

 

 

Presse :

 

Lucien Pagès

Tél : +33 1 42 77 33 05

contact@lucienpages.com